PLASTIC CROWNS

©Phumzile Khanyile – Plastic Crowns

Plastic Crowns

L’Interstice

Du 6 juillet au 3 août 2021

Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 19h

Phumzile Khanyile

Plastic Crowns est la deuxième exposition de L’Interstice. Après l’exposition inaugurale en juin de l’œuvre du photographe franco-américain Guillaume Zuili, cette nouvelle exposition nous parvient d’un tout autre continent et d’un autre monde imaginaire… celle d’une jeune femme photographe née en Afrique du Sud et travaillant à Johannesburg.
L’exposition Plastic Crowns s’inscrit dans la volonté de L’Interstice de présenter un programme ayant pour objet de valoriser la diversité tant des pratiques des photographes choisis que de leurs origines culturelles. Elle est née d’une belle rencontre faite par Josette Sayers, d’abord avec le travail de l’artiste à la foire 1-54 à Londres et ensuite avec Phumzile elle-même à Johannesburg puis au Cap et tout ceci grâce à AFRONOVA GALLERY lors des séjours de Josette Sayers en Afrique du Sud.
Investigation photographique très personnelle, Plastic Crowns est une série d’auto-portraits par lesquels Kanyile explore les aspects de la vie d’une jeune femme en Afrique du Sud en brisant les tabous sociaux et en mettant en cause la politique sexuelle à travers des évocations de ses propres expériences. Ces images se lisent comme un journal intime de clichés informels rendus publics. Leur esthétique graveleuse, caractérisée par des ombres sévères, une mise au point douce et des textures luxuriantes, leur confère une très forte qualité émotive, évoquant un monde rempli de possibilités mais aussi de dangers et d’ambiguïtés.

Phumzile-Smoke

©Phumzile Khanyile – Smoke

Phumzile Khanyile est représentée par AFRONOVA GALLERY à Johannesburg, Afrique du Sud.

L’Interstice

45 rue du 4 septembre
13200 Arles

contact
Josette Sayers
06 82 83 34 00

L’interstice est un nouvel espace qui a ouvert ses portes le 3 juin au 45 rue du 4 Septembre à Arles et présente pour son exposition inaugurale un ensemble du photographe Guillaume Zuili en partenariat avec la Galerie Clémentine de la Féronnière à Paris.

L’Interstice est un projet né d’une passion pour les arts et en particulier la photographie contemporaine, pour la ville arlésienne et son quartier de la roquette où Josette Sayers séjourne depuis plus de vingt ans et enfin sa passion pour les “The Art of People” qui lui vient de son métier de chasseuse de têtes, l’amenant à parcourir le monde entier à la recherche de talents. Dédié à des expositions d’art, avec un accent sur la photographie, il a vocation de partager une expérience artistique et sensorielle riche et de réunir des personnalités de tous horizons : artistes, commissaires d’exposition, critiques d’art, galeristes, acteurs des arts plastiques, du design ou même de la création culinaire…
Le programme artistique de L’Interstice est articulé autour d’une série d’expositions de courte durée dans un esprit “pop up” convivial et en partenariat avec des acteurs du secteur.