Caroline Desnoëttes

Flair Galerie

À FLAIR Galerie  du 30 mars au 23 juin 2018 | vernissage le 30 mars 2018

À l’Église des Frères-Prêcheurs du 8 au 29 avril 2018 | vernissage le 7 avril 2018

Eléphant blanc, 2015 | Dessin de Caroline Desnoëttes | Encre sur papier japonais | 322 x 383 cm | © Julien Defontenay

Peintures et dessins de Caroline Desnoëttes

3 expositions, 3 lieux, en coproduction avec la Ville d’Arles
  • FLAIR Galerie du 30 mars au 23 juin 2018
  • Eglise des Frères-Prêcheurs du 8 au 29 avril 2018
  • Dans les rues d’Arles dès le 29 mars 2018

FLAIR Galerie présente du 30 mars au 23 juin 2018, les dessins et peintures de Caroline Desnoëttes qui inscrit sa démarche artistique au sein d’une pensée écologique en s’intéressant aux espèces et espaces menacés. A travers ses oeuvres grandeur nature sur papier japonais ou indien, l’artiste sensibilise à la vulnérabilité de la nature, la fragilité des ressources face aux fléaux humains : braconnage, pollution et déforestation.
Les œuvres de Caroline Desnoëttes seront également présentes dans les rues d’Arles dès le 29 mars avec ses Eléphantomatiques et ses portraits d’Arlésiens hybrydes ainsi qu’à l’Église des Frères-Prêcheurs du 8 au 29 avril, où un rorqual et des cascades en couverture de survie s’exposent au milieu des chapelles dédiées au fauves, singes et autres safaris graphiques.
Trois lieux et trois événements pour découvrir l’œuvre de cette artiste qui pose un regard singulier sur la place de l’homme face à la nature.

Panthere-perchee-2017 photo de Julien-Defontenay
Panthère perchée, 2017 | Dessin de Caroline Desnoëttes | Encre sur papier japonais | 126 x 270 cm | © Julien Defontenay

“ Je garde en tête le souvenir lumineux des grands animaux au Kenya, où adolescente je fus submergée par leur beauté. Ces images fondatrices continuent de nourrir mon travail, depuis mes encres sur papier à mes paysages grandeur nature, en passant par mes « éléphantômatiques », oeuvre de street-art au pochoir.
Enfant, j’aimais pister, scruter, admirer, guetter et débusquer les animaux, toujours prompts à m’émerveiller. Lorsqu’ils nous flairent et nous aperçoivent, ils se figent, nous épient, nous considèrent, nous toisent et nous dévisagent… Je me disais que j’étais peut-être, sans le savoir, l’une des leurs !
Depuis, je les caresse du bout de mes pinceaux aux poils de martre, de petit-gris, de porc, de chèvre, de chat ou de rat. Ils prennent la pose comme des trophées à la peau d’encre et de papier, leurs regards sont fraternels ; oui, c’est bien cela, ce que je ressens depuis l’enfance : nous sommes frères et nous habitons la même maison, la planète Terre.
Mon travail rend hommage au règne animal au coeur de la vie sauvage en une série de portraits singuliers. Comme au premier matin du monde, rhinocéros massifs et félins lascifs, zèbres, éléphants, girafes, singes, pandas, toucans, dauphins…s’incarnent dans mes coups de pinceau qui les frôlent et les apprivoisent. Des rehauts d’or nous rappellent la lumière et l’énergie du soleil dont dépend la vie. ”

Caroline Desnoëttes, 2018


Paintings and drawings by Caroline Desnoëttes

3 exhibitions, 3 venues, in coproduction with the City of Arles
  • FLAIR Galerie from March 30 to June 23, 2018
  • Eglise des Frères-Prêcheurs From April 8 to April 29, 2018
  • In the streets of Arles from March 29,2018

FLAIR Galerie presents, from March 30th to June 23rd 2018, drawings and paintings by Caroline Desnoëttes who inscribes her artistic approach within an ecological form of thinking by focusing on endangered species. Through life-size pieces on Japanese or Indian paper, she raises awareness about the vulnerability of nature and the fragility of resources confronting the scourge of humanity: poaching, pollution and deforestation.

The works of Caroline Desnoëttes will also be on show in the streets of Arles, with Eléphantômatiques and at Eglise des Frères-Prêcheurs from April 8th to April 29th, where a blue whale will swim in cascades of security blankets in the midst of chapels reserved for wild cats, monkeys and other graphic safaris. Three events in three locales allow us to discover the work of an artist who has got her eye on man’s place in the face of nature.

Bonobos au bord de l'eau- 2015 © Caroline-Desnoettes
Bonobos au bord de l’eau, 2015 | Dessin de Caroline Desnoëttes | Encre sur papier japonais | 187 x 260 cm | © Caroline Desnoëttes

” I cherish the memory in my mind of the big animals in Kenya, where, as an adolescent, their beauty engulfed me, their images forming a lasting foundation that feeds my work, from inks on paper to life-sized landscapes, right through to « éléphantômatiques », my stencilled street-art works.
As a child, I loved stalking, scrutinizing, admiring, looking for and flushing out animals. It filled me with wonder. As soon as they sniffed us, got wind of us, they froze, observing, considering, gauging, then glared at us. I told myself that maybe I could be, who knows… one of them!
Since then, I have caressed them with the bristles of my paintbrushes made from sable, squirrel, pig, goat, cat or rat. They pose like trophies whose pelts are ink on paper, their gaze fraternal; yes, that’s it, that’s what I felt since childhood: we are siblings living in the same house, same planet, Earth.
My work pays homage to the animal kingdom, at the heart of wildlife, in a series of singular portraits. Like on the first morning of the world, massive rhinoceros and lascivious felines, zebras, elephants, giraffes, monkeys, pandas, toucans, dolphins… incarnate as the strokes of my brush graze them and tame them. Golden highlights remind us the luminosity and energy of the sun, on which life depends. “

Caroline Desnoëttes, 2018

Girafe - 2017 © Caroline-Desnoettes
Girafe, 2017 | Peinture de Caroline Desnoëttes | Encre et acrylique sur papier japonais |98 x 64 cm © Caroline Desnoëttes

Singes en foret tropicale - 2017 © Thomas-Julien
Singes en forêt tropicale, 2017 | Dessins de Caroline Desnoëttes | Encre et acrylique sur papier japonais | 20,5 x 14,5 cm | © Thomas Julien

Exposition à venir :

Le souffle

Photographies de Laurence Leblanc

 Du 30 juin au 12 septembre 2018

COORDONNÉES

FLAIR Galerie
11 rue de la Calade – 13200 Arles
contact@flairgalerie.com
06 20 75 13 58 | Isabelle Wisniak
www.flairgalerie.com